QUIDDITÉ


QUIDDITÉ
QUIDDITÉ

QUIDDITÉ

La quiddité (quidditas ), expression qui remonte aux traductions latines d’Avicenne, au XIIe siècle, ressortit à la problématique scolastique de l’essence (ce que sont les êtres) et de l’existence (le fait qu’ils sont ). Dans une telle perspective, deux questions se posent en effet à propos d’une chose: est-elle? (an sit ); qu’est-elle? (quid sit ). La quiddité relève de la seconde et s’exprime, sur le plan de l’intelligence, dans la définition.

quiddité [ k(ɥ)idite ] n. f.
XIVe; lat. scolast. quidditas, de quid « quoi »
Philos. L'essence d'une chose (en tant qu'exprimée dans sa définition).

quiddité nom féminin (latin scolastique quidditas, du latin classique quid, quelle chose) Nature d'une chose en tant qu'elle s'exprime par sa définition (terminologie scolastique).

quiddité
n. f. PHILO Ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est; essence de cette chose, en tant qu'elle est exprimée dans sa définition.

⇒QUIDDITÉ, subst. fém.
PHILOS. Essence d'une chose, ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est. Leibniz est sublime, lorsque, dépouillant l'être de toute qualité (...), il trouve non la quiddité vide des scolastiques, mais l'activité vivante et réelle, et reconstruit tout le monde avec des atomes de volonté (MICHELET, Journal, 1842, p. 384). La quiddité, l'essence même de l'acte d'exister (GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p. 60). Le changement n'est point le mouvement. Le changement est altération de la qualité du ceci; il se produit, nous l'avons vu, d'un bloc par surgissement ou désagrégation d'une forme. Le mouvement suppose, au contraire, la permanence de la quiddité (SARTRE, Être et Néant, 1943, p. 260).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. V. questeur. Étymol. et Hist. XIVe s. (J. LE BEL, Art d'amour, I, 255 ds GDF. Compl.). Empr. au lat. scolast. quidditas « essence, quiddité, nature d'une chose » (v. BLAISE Latin. Med. Aev.). Fréq. abs. littér.:15.

quiddité [kɥidite] n. f.
ÉTYM. XIVe; lat. scolast. quidditas, de quid « quoi ».
Didact. L'essence d'une chose, en tant qu'exprimée dans sa définition (par oppos. à son existence).
0 La philosophie scolastique avait trop longtemps et trop malheureusement abusé des termes généraux ou abstraits employés vaguement à désigner une multitude de facultés, virtualités, quiddités, improprement dites causes occultes des phénomènes.
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, I, I.
DÉR. Quidditatif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • QUIDDITÉ — s. f. (On prononce Cui, et on fait sentir les deux D.) T. de Philosophie scolastique. Ce qu une chose est en elle même …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • QUIDDITÉ — n. f. T. de Philosophie scolastique Ce qu’une chose est en elle même …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • quiddité — (kui ddi té) s. f. Terme de philosophie scolastique. Ce qu une chose est en soi. •   L horreur du vide, les quiddités et l universel de la part de la chose, VOLT. Pol. et lég. Tolér. Comm. elle peut être admise.. HISTORIQUE    XVIe s. •   Qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Quiddité —    см. Основное Качество …   Философский словарь Спонвиля

  • ddité — quiddité …   Dictionnaire des rimes

  • Eccéité — L eccéité (ou encore haeccéité, heccéité) signifie l ensemble des caractéristiques, matérielles ou immatérielles, qui fait qu une chose est une chose particulière. Il s agit de son essence particulière qui permet de la distinguer de toutes les… …   Wikipédia en Français

  • IBN BADJDJA — IBN B DJDJA AB BAKR IBN AL S ’IGH, dit AVEMPACE (fin XIe s. 1138) Auteur dont l’œuvre constitue un grand moment dans l’histoire de la philosophie arabe d’Espagne et une source importante pour les théologies médiévales. Le nom d’Ibn B djdja, qu’on …   Encyclopédie Universelle

  • quidditatif — ⇒QUIDDITATIF, IVE, adj. PHILOS. Qui relève de la quiddité, ,,qui appartient à l ordre de la quiddité ou de l essence (FOULQ. ST JEAN 1962). Inversement le futur est, à l état spontané, une effectivité sans déterminations quidditatives, et ne… …   Encyclopédie Universelle

  • DUNS SCOT (J.) — Le franciscain Duns Scot – le Docteur subtil – attire par une certaine modernité de pensée plus encore qu’il ne rebute par les difficultés ou les finesses de son système. Une des clefs du scotisme est sa réaction contre le primat de l’intellect,… …   Encyclopédie Universelle

  • essence — [ esɑ̃s ] n. f. • 1130; lat. philos. essentia I ♦ Philos. Ce qui constitue la nature d un être. 1 ♦ Philos. (opposé à accident) Fond de l être, nature intime des choses. ⇒ nature, substance. L essence des choses. L essence humaine. « Nous ne… …   Encyclopédie Universelle